Face Making

Le blog de l’artiste peintre franco-américaine Gwenn Seemel. Les articles sont en anglais et en français, et souvent ils sont bilingues.

Se couvrir et s’exhiber en portrait

2013 . 10 . 02 - Comments / Commentaires (2)

- -—[English version]—- -

Il n’y a pas trop longtemps, je discutais au téléphone avec un client le calendrier d’un projet potentiel. Quand j’ai suggéré que nous devrions peut-être nous rencontrer dans la semaine qui venait, le client a répondu: «deux minutes, papillon! Vous avez des enfants?»

Quelle question! Pour commencer, je ne voyais pas pourquoi cela pourrait l’intéresser, surtout dans le contexte de prendre rendez-vous. D’autre part, non seulement n’ai-je pas d’enfants, mais il est probable que je ne peux pas en avoir.

J’ai pris une toute petite pause pour me ressaisir, puis j’ai remis la conversation sur la bonne voie. «Je travaille pour moi-même, donc mon emploi de temps n’est pas très compliqué.» Mais ça ne suffisait pas pour le client. Encore une fois: «vous avez des enfants?»

J’ai voulu pleurer. J’ai voulu tout raconter sur mon infertilité pour que le client soit très mal à l’aise. J’ai voulu m’assurer qu’il n’allait plus jamais poser cette question à quelqu’un qu’il ne connaissait pas.

En fin de compte, je lui ai dit tout simplement: «non.»



dessin d'une femme noire

dessin de Blue

Les questions indiscrètes. «D’où venez-vous?»  et «comment ça se fait que vous êtes en fauteuil roulant?» ainsi que «est-ce que je peux toucher vos cheveux?» Toutes ces questions qui font partie de la vie en société.

J’en ai demandé des questions indiscrètes, même si je me suis déjà retrouvée à l’autre bout de cette sorte d’enquête et je suis consciente du fait qu’elle peut blesser ou, du moins, emmerder. Et c’est pour ça que je suis fascinée par la curiosité naturelle qui inspire ces questions et aussi par toutes les manières dont nous essayons de les éviter.

Donc, je vais peindre à ce sujet.



dessin de Molly

Cacher/Exposer (que j’ai rebaptisée La magie empathique en mars 2017) explore comment nous minimisons ou nous mettons l’accent sur de différentes facettes de nos identités afin de naviguer dans la culture dominante. C’est une collection de portraits d’individus ou de couples qui ont chacun un aspect de leur apparence ou de leur personnalité qui a tendance à être vu comme un désavantage.

Et tous les sujets seront peints deux fois: une fois comment ils couvrent, ou comment ils estiment qu’ils devraient couvrir, ou comment la société les invite à couvrir, et une fois comment ils s’exhibent, ou comment ils souhaitent s’exhiber, ou comment la société pense qu’ils s’exhibent. Les participants comprendront une personne handicapée, une personne âgée, une personne obèse, une personne velue, quelqu’un qui lutte avec la maladie mentale, des personnes de couleur, une personne asexuée, un couple de lesbiennes, un couple gay, un couple transsexuel, une femme très féminine, et une mère seule—et ces identités existent souvent chez le même individu, puisque nous sommes, après tout, des êtres complexes.



dessin de deux amants

dessin de Blue et Molly

La série est destinée à ceux d’entre nous qui croyons que nous acceptons les autres, tout en affirmant que si quelqu’un est gros il doit être malsain aussi, qu’un dos poilu est grave, et que la maladie mentale n’est qu’une excuse pour quelqu’un qui réagis de façon exagérée. Cacher/Exposer est pour le jugé et le juge en chacun d’entre nous.

Avec cette collection, j’essaie de comprendre pourquoi je ne fais pas toute une comédie quand les gens me demandent si j’ai des enfants, mais j’exhibe mon infertilité dans mon art. Ce projet est à ​​la recherche d’une expression authentique de soi qui permet quand même à l’individu de participer dans la société.


UN PEU SUR LE MÊME SUJET:
- Why I don’t shave my legs / Pourquoi je ne me rase pas mes jambes
- Being an adult, being a parent / Être adulte, être parent
- Asking questions / Poser des questions


CATÉGORIES: - Drawing - Empathetic Magic - Endometriosis - Feminism - Portraiture - Practice -



(2) Comments / Commentaires: Se couvrir et s’exhiber en portrait

-- Kim -- 2013 . 12 . 18 --

Bonjour à nouveau, Gwenn.
Je vous ai écrit un premier message, enthousiasmée par les premières pages que j’ai lues. J’arrive à celle-ci…
et grâce à vous, je prends conscience d’une certaine superficialité dans mon rapport à la création… qui attendait d’être traversée grâce à des partages comme les vôtres.
Votre “voix” me bouleverse.
Merci.

--- -- - --- - ---- - ---- - --- - -- ---

-- Gwenn -- 2013 . 12 . 20 --

Thank you!  Quand je regarde les différentes séries que j’ai créé depuis 2003, je vois comment et combien j’ai changé.  Et j’ai l’impression que c’est seulement en faisant ce travail que je deviens la personne que j’ai envie d’être.  Bon courage, Kim!

--- -- - --- - ---- - ---- - --- - -- ---

Add a comment / Ajouter un commentaire

Name / Votre nom:

Email / Votre e-mail:

(Visible only to Gwenn / Visible uniquement pour Gwenn)

URL / Votre URL:

(Optional / Facultatif)

Comment / Commentaire:

(You can use / Vous pouvez utiliser: < a >, < b >, < i >)

 Remember me for next time. / Retenez mes coordonnées.

 Email me new comments. / Abonnez-moi au fil de discussion.

Please enter the characters you see below / Veuillez rédiger le mot que vous voyez ci-dessous: