Face Making

Le blog de l’artiste peintre franco-américaine Gwenn Seemel. Les articles sont en anglais et en français, et souvent ils sont bilingues.

Se lutter pour la chose magnifiquement ressentie

2018 . 01 . 15 - Comments / Commentaires (0)

- -—[English version]—- -

Ils recommencent à nouveau.

Par “ils” je veux dire: “nous” (en quelque sorte). Et par “recommencent” je veux dire: transformer une chose magnifiquement ressentie en une transaction financière friable et impersonnelle.

La chose magnifiquement ressentie a débuté en 2009 sous forme de Kickstarter, une plateforme pour donner de l’argent aux artistes afin qu’ils puissent réaliser leurs projets artistiques. Au fil des ans, Kickstarter est passé d’un site de crowdfunding à une plateforme pour la prévente. Il ne s’agit plus de soutenir la vision d’un artiste et de recevoir un cadeau de sa part. Maintenant c’est un créateur qui obtient un financement pour produire un produit en acceptant des préventes pour le produit fini.

Et la même chose se passe dans le monde des microdons continus, sur des sites comme Patreon et Drip. Ces deux sites de crowdfunding encouragent les créatifs à considérer leurs supporteurs comme des abonnés—ou des personnes facturées régulièrement pour le contenu fourni par un artiste. Drip encourage cette compréhension de son site directement, en utilisant le mot “abonnés” pour parler des supporteurs d’un artiste. Patreon le fait en recommandant le concept d’abonnement dans leurs vidéos pour expliquer comment réussir sur Patreon.

L’autre site important de microdons continus, Tipeee, semble éviter le travestissement transactionnel jusqu’à présent. Le site parle des “tipeurs” d’un artiste, un mot qui a probablement été inventé à base de “tip” qui est le terme anglais pour une prime. Le texte du site met l’accent sur le fait que souvent les gens soutiennent financièrement les artistes simplement parce qu’ils ont envie de soutenir financièrement les artistes. Tipeee se souvient que les supporteurs ont généralement déjà accès au travail des artistes sans payer, mais qu’ils veulent aider les artistes à continuer leur travail.

Tipeee n’a pas laissé tomber la chose magnifiquement ressentie.



Gwenn Seemel et un ami

Gabe est mon ami artiste depuis le début de ma carrière et ce poste explique un peu notre amitié.

Mais je ne suis pas sur Tipeee et, pour l’instant, je ne prévois pas d’utiliser cette plateforme.

Je suis sur Patreon et sur Liberapay (un site pour faire des microdons continus anonymes). Et je suis triste d’avouer que dans un passé pas si lointain, j’ai été séduite par les recommandations de Patreon. L’automne dernier, je me creusais la tête en essayant de trouver comment cultiver plus de supporteurs en me concentrant sur la création de contenu que les gens pouvaient seultement voir sur Patreon. J’avais commencé à faire des diffusions en direct pour mes supporteurs, d’une part parce que je pensais que l’exclusivité pourrait en attirer de nouveaux supporteurs.



Gwenn Seemel et une amie

Janice et moi nous sommes rencontrées quand j’ai créé une série de portraits de fonctionnaires.

Et puis le Grand Fee-asco de Patreon est arrivé, et je me suis souvenue de la chose magnifiquement ressentie.

Je me suis souvenue que, même si certaines personnes veulent devenir abonnées au contenu d’un artiste, d’autres se concentrent plus sur le soutien d’un artiste. Et ce sont ces gens-là que j’adore. Ce sont ces gens-là avec qui je veux me connecter.



Gwenn Seemel and friend

Megh fait partie de chaque œuvre que j’ai créée depuis notre rencontre en 1999 parce qu’elle me pose toujours plein de questions à propos de mon art.

Je garde ma page Patreon pour le moment parce que, même si le travestissement transactionnel a réussi à s’infiltrer au cœur de la plateforme, je pense que je peux conserver la chose magnifiquement ressentie tout en utilisant le site.

Ceci dit, je change un peu comment ma page Patreon marche. Pour l’instant, mes supporteurs peuvent toujours obtenir des offres spéciales pour m’embaucher comme guide d’artiste (normalement $150 pour un mois complet) ainsi que pour commander un dessin (normalement $200) ou une peinture (normalement à partir de $800), mais il n’y a plus rien sur Patreon que vous ne trouverez pas en dehors de la plateforme.

Par exemple, si vous souhaitez voir mes diffusions en direct, vous n’avez qu’à m’envoyer un courriel et me demander d’être abonné à ma liste de diffusion spéciale. Sur cette liste, vous recevrez des messages chaque fois que je publie sur mon blog, partage une nouvelle œuvre, et annonce un livestream.

Dans la diffusion en direct ce mois-ci, je parlerai de comment faire en sorte que votre art soit vu par les bonnes personnes tout en gardant votre intégrité.

Quand: le 28 janvier à 11h (l’heure de New York)
Comment: envoyez-moi un courriel pour être inscrit à ma liste de diffusion spéciale


UN PEU SUR LE MÊME SUJET:


CATÉGORIES: - Français - Business of art - Reviews -


Gwenn Seemel sur Liberapay     Gwenn Seemel sur Patreon

(0) Comments / Commentaires: Se lutter pour la chose magnifiquement ressentie

Add a comment / Ajouter un commentaire

Name / Votre nom:

Email / Votre e-mail:

(Visible only to Gwenn / Visible uniquement pour Gwenn)

URL / Votre URL:

(Optional / Facultatif)

Comment / Commentaire:

(You can use / Vous pouvez utiliser: < a >, < b >, < i >)

 Remember me for next time. / Retenez mes coordonnées.

 Email me new comments. / Abonnez-moi au fil de discussion.

Please enter the characters you see below / Veuillez rédiger le mot que vous voyez ci-dessous: