Face Making

Le blog de l’artiste peintre franco-américaine Gwenn Seemel. Les articles sont en anglais et en français, et souvent ils sont bilingues.

Comment mettre un prix sur l’art

2012 . 06 . 12 - Comments / Commentaires (11)

The English version of this post is here.

Pour décider sur les tarifs pour votre art, il y a quatre questions à examiner:

1) Qu’est-ce que le marché permettra?

La première étape, c’est de voir ce que les autres artistes—ceux qui ont une œuvre qui ressemble à la vôtre—ont comme tarifs.  Les points de comparaison pour déterminer quels artistes il faut regarder comprennent le médium, le genre, et le style mais aussi le CV.  Est-ce que ces artistes ont plus de presse que vous?  Est-ce que ces artistes sont affiliés à des institutions comme des universités, des galeries, ou des musées?

2) Quelle somme pourra payer pour votre temps et votre expertise?

Évaluer combien de temps cela vous prend pour créer vos œuvres peut aussi aider à fixer un prix, et reconnaître votre investissement peut vous aider à obtenir un rendement sur ​​cet investissement.

3) Qu’est-ce qu’il vous faut pour avoir une démarche optimale?

Si vos tarifs sont assez bas et votre travail assez bien, vous aurez probablement plus de ventes que vous ne pouvez gérer raisonnablement.  Et c’est ainsi qu’on commence à se sentir pressé dans le studio—quelque chose qui, tout en étant sympathique côté finance et agréable côté ego, ne favorise pas la créativité dans le long terme.  Si vous demandez un peu plus, c’est possible que vous vendriez moins d’œuvres, mais ce que vous vendrez sera fait avec plus d’espace et de temps et de santé mentale, et tout ça conduit à une diminution de burnout et une augmentation de joie.

4) Qu’est-ce que vos tarifs suggèrent au sujet de votre art?

Peu importe la qualité de l’art à 100 euros, ça reste de l’art 100 euros.  Ce que je veux dire par là c’est que ce n’est pas possible d’apprécier une œuvre d’art sans son contexte—le lieu où elle est présentée, la réputation de son créateur, la manière dont le public et les critiques en parlent, et, bien sûr, l’étiquette de prix.  Tout ce contexte figure dans la valeur perçue d’une œuvre d’art, et la valeur perçue est la seule sorte de valeur qui compte.  La valeur soi-disant intrinsèque est le domaine de ceux qui ne comprennent pas comment la société et la psychologie marchent.

En 2008, j’ai haussé mes tarifs en augmentant l’écart entre mes offrandes de différentes tailles.  Au début, ce changement m’a terrifié, mais j’ai vite trouvé un tout nouveau public pour mon art, des gens qui ont noté l’amélioration de mes prix et ont jugé mes œuvres plus attirantes.  Ce qui veut dire que, dans des limites raisonnables, le prix lui-même peut rendre une œuvre d’art plus ou moins précieuse.



deux toiles

Gwenn Seemel
Curnis et Becky
2010
acrylique sur toile
43 x 66 centimètres (les deux ensemble)
(Pour en savoir plus sur la réalisation de ces toiles, visionnez cette vidéo.)

La question des tarifs est compliquée.  On me dit que mes prix sont trop élevés, et on me dit qu’ils sont trop bas.  Et chaque fois que quelqu’un fait une remarque sur les sommes que j’attribue à mon art, je suis d’accord avec eux de tout cœur!

Mais ce que je peux dire avec toute confiance, c’est que gagner de l’argent avec votre art ou, plus précisément, gagner le bon montant d’argent avec votre art est essentiel pour la création de l’art.  Une pratique artistique qui se fait payer est une pratique artistique qui dure.  Et avoir une pratique artistique qui dure est la meilleure manière de produire de l’art avec une certaine richesse, une profondeur incontestable, et une vitalité.


UN PEU SUR LE MÊME SUJET:
- Comment vivre de son art
- Selling a service instead of an object / Vendre un service plutôt qu’un objet
- For art or for money? / Pour l’art ou pour l’argent?


CATÉGORIES: - TOP POSTS - En français - Business of art -



Vimeo     YouTube     Twitter     GooglePlus     LinkedIn     Pinterest     Facebook     RedBubble     Bloglovin


(11) Comments / Commentaires: Comment mettre un prix sur l’art

-- Vaianu Hunter -- 2012 . 06 . 13 --

Encore un article très instructif, comme toujours!

--- -- - --- - ---- - ---- - --- - -- ---

-- Gwenn -- 2012 . 06 . 17 --

@Vaianu: Merci!!! smile

--- -- - --- - ---- - ---- - --- - -- ---

-- Jean-LuK -- 2013 . 05 . 03 --

Plus on met de grands chapeaux (plus on a la grosse tête !) et plus votre valeur augmente… C’est bien ce qui explique la démarche de certains en toute bonne foi, ils ont une très haute estime d’eux-mêmes et cela leur rend service, et tant pis pour les modestes !
Se baser sur le temps de réalisation, sur la technicité, les moyens mis en œuvre me semble plus logique ou honnête, mais est-ce que c’est cela que le public attend ? Quand on constate qu’une simple virgule de Picasso vaut beaucoup plus que des tableaux sur lesquels des peintres ont pu passer des semaines, il y a vraiment quelque chose de pourri au royaume de l’art.

J’aime beaucoup votre blog

--- -- - --- - ---- - ---- - --- - -- ---

-- Gwenn -- 2013 . 05 . 06 --

@Jean-LuK: C’est une bonne question, celle de ce que le public attend.  Je crois bien que souvent on “achète” l’artiste avec son oeuvre.  On a envie d’acheter de l’art qui vient d’un atelier où ça travaille—et où ça travaillera encore dans les années qui viennent!

Et merci…pour le commentaire et le compliment!

--- -- - --- - ---- - ---- - --- - -- ---

-- Mic_k974 -- 2013 . 12 . 10 --

Petit coucou de île de la Réunion (974)

Franchement ce que vous faite et magnifique même avec des dimensions de toiles XXL vous arrivez à retranscrire le petit qu’elle que chose de magique cela dois demander un travaille extraordinaire même aussi aux niveau du détail des expressions ,j’ai l’impression de voyager au travers les yeux de l’artiste le prix de vos œuvre et totalement justifier de plus vos cadre sont de qualité à ce que j’ai vue.

j’ai regarder qu’elle une de vos vidéos sur youtube et franchement cela me redonne courage je vais suivre vos conseilles et ne pas m’arrêtez au première obstacle sur mon chemin car j’essaie de reprendre le dessin depuis 3 ans et la je me suis mis à aérographe sur toile je sais à qu’elle point cela et difficile de peindre .

--- -- - --- - ---- - ---- - --- - -- ---

-- Gwenn -- 2013 . 12 . 15 --

Thank you!  Ça me fait beaucoup plaisir d’avoir mon travail reconnu avec tous ces gentils mots.  Bon courage en cette nouvelle aventure avec l’art!

--- -- - --- - ---- - ---- - --- - -- ---

-- Clau Redier-clément -- 2014 . 03 . 20 --

Bonjour,
Je trouve votre blog et vos conseils très intéressants…
J’aurais voulu avoir votre avis sur ça : voir URL
(intérêt de ce type de vente, rapport qualité/prix et surtout cela ne discrédite-t-il pas mon travail?)
Merci si vous avez trois minutes pour me répondre.
J’ai vraiment très envie de continuer à peindre et m’améliorer, et je voudrais (enfin!) être “reconnue”
Bien cordialement à vous
Clau

--- -- - --- - ---- - ---- - --- - -- ---

-- Clau Redier-clément -- 2014 . 03 . 21 --

voici le bon lien pour ma question…

http://www.alittlemarket.com/boutique/clau_mandarine-326787.html

--- -- - --- - ---- - ---- - --- - -- ---

-- Gwenn -- 2014 . 03 . 24 --

Hi Clau!  Si je comprends ce type de vente, c’est très utilisé aux USA, surtout sur le site Etsy.  Pour la question de réputation, je ne saurais pas dire comment c’est vu en France.  Ici, on me demande parfois pourquoi je n’utilise pas Etsy, par exemple.  C’est vu comme normal et même nécessaire pour un artiste.  Si je ne vends pas avec des sites comme ça, c’est surtout parce que je commence juste d’avoir des tableaux qui pourront être vendus ainsi.  (Avant 2012, je peignais des portraits presque exclusivement.)  J’essayerais peut-être un de ces jours…!  En tous les cas, best of luck!

--- -- - --- - ---- - ---- - --- - -- ---

-- Amylee -- 2014 . 04 . 26 --

Très bel article (Comme d’hab’, j’ai envie de dire (^_^).
J’aime beaucoup tes 2 dernières phrases :“Une pratique artistique qui se fait payer est une pratique artistique qui dure. Et avoir une pratique artistique qui dure est la meilleure manière de produire de l’art avec une certaine richesse, une profondeur incontestable, et une vitalité.” 2 phrases qu’on devrait se répéter quand on est en phase de doute et de questionnement.

--- -- - --- - ---- - ---- - --- - -- ---

-- Gwenn -- 2014 . 04 . 26 --

@Amylee: Thank you! smile Et c’est sûr qu’on en a besoin de ces deux phrases parfois!

--- -- - --- - ---- - ---- - --- - -- ---

Add a comment / Ajouter un commentaire

Name / Votre nom:

Email / Votre e-mail:

(Visible only to Gwenn / Visible uniquement pour Gwenn)

URL / Votre URL:

(Optional / Facultatif)

Comment / Commentaire:

(You can use / Vous pouvez utiliser: < a >, < b >, < i >)

 Remember me for next time. / Retenez mes coordonnées.

 Email me new comments. / Abonnez-moi au fil de discussion.

Please enter the characters you see below / Veuillez rédiger le mot que vous voyez ci-dessous: