Face Making

Le blog de l’artiste peintre franco-américaine Gwenn Seemel. Les articles sont en anglais et en français, et souvent ils sont bilingues.

Comment promouvoir votre art sur les réseaux sociaux

2017 . 08 . 17 - Comments / Commentaires (0)

- -—[English version]—- -

Les experts du marketing aiment dire qu’avec les réseaux sociaux c’est facile à promouvoir son art, mais la réalité est toujours plus compliquée. Voici quelques astuces pour rendre votre marketing en ligne plus efficace.

Se rappeler que les réseaux sociaux sont sociaux.

Cela ne sert pas à grand chose de se connecter deux minutes, promouvoir son art, puis s’en aller. Même si regarder Facebook vous déprime, vous ne pouvez pas faire la promotion sans faire la conversation avec les autres. Il faut trouver comment prendre plaisir dans les réseaux sociaux.

Pour ma part, avant j’étais jalouse des commentaires et des «likes» des autres. Je me demandais pourquoi mes amis n’étaient pas aussi effusifs à propos de mes mises-à-jour. Puis je me suis rendue compte que moi aussi j’étais timide. Je réservais mes «likes» pour le contenu qui me touchait personnellement. Alors, j’ai raisonné que les autres hésitaient peut-être aussi, et j’ai pensé qu’en étant plus généreuse je pourrais encourager l’univers à s’ouvrir petit à petit.

Même si je ne peux pas prouver que mon engagement a vraiment changé le monde, je sais que cela m’a changée. Je ne m’inquiète plus autant des pouces d’autrui. J’ai cessé de voir les réseaux sociaux comme un outil. Ils sont maintenant un lieu social, et la plupart du temps je suis bien là.

Investir dans le long terme.

Avec les réseaux sociaux on peut faire le marketing, mais pas comme on fait le marketing avec la publicité. Les entreprises avec leurs campagnes publicitaires cherchent un retour rapide. L’accent est mis sur les clients, plutôt que sur le client. C’est pourquoi les entreprises semblent si gênées lorsqu’elles essaient de parler aux gens sur Twitter. Avoir des échanges avec des individus n’est que de la folie pour elles, et elles ont du mal à cacher leur aversion.

Heureusement, vous n’êtes pas une entreprise. Former des rapports durables avec des individus est beaucoup plus facile pour vous parce que vous êtes individu et, par conséquent, vous savez instinctivement comment respecter les individus. Votre personne est votre meilleure arme contre les entreprises. C’est pourquoi vos retours peuvent être plus petits et peuvent venir plus lentement, mais c’est aussi pourquoi les gens préfèrent vous aux marques, et ils resteront avec vous plus longtemps.

Dire quelquechose.

De nombreux artistes publient des images de leur art sans commentaire. Ils ont l’impression que l’œuvre dit tout ce qu’ils ont envie de dire. Je les comprends, et c’est possible que c’est vrai (même si j’ai écrit un livre pour expliquer pourquoi ce n’est pa le cas). Ceci dit, il est également vrai que beaucoup de gens aiment entendre davantage de la part des artistes, et il n’y a pas beaucoup d’artistes qui répondent à cette demande. Si vous voulez vous distinguer des autres, partagez votre processus et vous-même.

De plus, révéler davantage sert aussi dans le non commercial. Mon bonus préféré est le fait que parler de mon art le rend meilleur. Lorsque je m’engage avec les autres à propos de mon travail, j’apprends comment ils le voient et cela me permet de mieux communiquer avec mes œuvres d’art que je crée plus tard. L’art n’est pas seulement une expression de soi; c’est aussi la communication.

Reconnaître les particuliarités de la plate-forme.

Chaque type de réseaux sociaux a ses conventions et rechercher leur fonctionnement vaut l’effort. Vous apprendrez que Facebook préfère garder l’attention de ses utilisateurs, ce qui signifie que si vous reliez constamment vos amis à des articles ailleurs sur le Web, Facebook cessera de montrer vos messages à autant de personnes. Comprendre que Twitter est essentiellement un énorme tchat et que l’intérêt pour Instagram est généré par hashtags vous aidera à rendre votre présence sur ces plates-formes plus puissante.

Pendant des années, j’ai résisté la convention YouTube de vignettes créées pour chaque vidéo. L’idée de prendre le temps de faire une image pour représenter chaque vidéoblog de sorte qu’il serait plus attirant pour le public m’agaçait. J’ai refusé d’une part parce que la communauté sur YouTube a beaucoup de trolls et d’une part parce que j’avais l’impression d’être un rat dans le labyrinthe de YouTube, appuyant sur la manette pour obtenir la récompense.

Récemment, je me suis rendue compte que ne pas profiter de la convention de YouTube était en soi une perte de temps. Pourquoi publier sur la plate-forme du tout si je n’allais pas maximiser les possibilités?



Gwenn Seemel YouTube

capture d’écran de mon profil YouTube

Et le pretexte que la communauté YouTube soit trop méchante pour mériter une attention particulière? Il y a encore beaucoup de personnes biens qui utilisent YouTube. En fait, l’un d’entre eux m’a dit qu’il y a quelques mois que mes vidéos sont tellement intéressantes que je devrais faire des vignettes personnalisées parce que plus de monde avait besoin d’entendre ce que je raconte.


UN PEU SUR LE MÊME SUJET:
- An art guide / Un guide pour artiste
- The problem of MORE / Le problème du PLUS
- Comment vivre de son art


CATÉGORIES: - Français - TOP POSTS - Business of art -


Si vous souhaitez recevoir des mises à jour chaque fois qu’il y a un nouveau poste sur ce blog, vous n’avez qu’à promettre au moins $1 par mois sur Patreon!



(0) Comments / Commentaires: Comment promouvoir votre art sur les réseaux sociaux

Add a comment / Ajouter un commentaire

Name / Votre nom:

Email / Votre e-mail:

(Visible only to Gwenn / Visible uniquement pour Gwenn)

URL / Votre URL:

(Optional / Facultatif)

Comment / Commentaire:

(You can use / Vous pouvez utiliser: < a >, < b >, < i >)

 Remember me for next time. / Retenez mes coordonnées.

 Email me new comments. / Abonnez-moi au fil de discussion.

Please enter the characters you see below / Veuillez rédiger le mot que vous voyez ci-dessous: