Face Making

Artist Gwenn Seemel’s bilingual blog about art, portraiture, free culture, and feminism.

Art and pornography / L’art et la pornographie

2012 . 07 . 29 - Comments / Commentaires (0)

When I began work on Crime Against Nature, I knew I didn’t want to depict animals having sex, despite the fact that the series is about sexuality and is made up of paintings of animals. I was sure that I wanted to avoid explicit images because the point of the project is not to bother viewers by showing them sex. Instead I want the audience to be drawn in by the presentation—the beauty of the images, their accessibility, the simplicity of the book I’m writing in conjunction with the series—and then bother them with the information I was sharing through the pretty presentation!

So, no animal lovemaking. It was really a no-brainer. Until I came to this animal.

Lorsque j’ai commencé à travailler sur Le crime contre la nature, je savais que je ne voulais pas représenter des animaux en train de copuler. Même si la série aborde le thème de ​​la sexualité et comprend de peintures d’animaux, j’étais sûre que je voulais éviter les images explicites parce que le but du projet n’est pas de déranger les spectateurs en leur montrant des images d’accouplement. Plutôt, je veux que le public soit fasciné par la présentation—la beauté des peintures et la simplicité du livre que j’écris en conjonction avec la série—et puis les gêner avec les faits que j’expose à travers la jolie présentation!

Donc, pas d’animaux représentés en train de s’accoupler. Rien à discuter: c’était une évidence. Jusqu’à ce que je suis arrivée à cet animal.



painting of two leopard slugs mating

Gwenn Seemel
When a man-woman loves a woman-man (Leopard slug) / Quand un homme-femme aime une femme-homme (La limace léopard)
2012
acrylic on panel / acrylique sur bois
10 x 10 inches / 25 x 25 centimètres

Leopard slugs are hermaphrodites. Each one reproduces as both a male and a female. When two slugs mate, they accept sperm from one another and then lay eggs. 

And their sex act is so improbably aesthetic that I felt it would be a shame not to show it. Still, I wrestled with the decision. Why is this kind of intercourse more beautiful—more worthy of being painted—than that of any other animal? Then it hit me: the beauty is in the mystery.

Les limaces léopards sont hermaphrodites. Chacune participe à la reproduction à la fois comme un mâle et comme une femelle. Lorsque deux limaces s’accouplent, elles acceptent le sperme l’une de l’autre, puis pondent leurs œufs.

Et leur acte sexuel est tellement esthétique que je trouvais qu’il serait dommage de ne pas le montrer. Pourtant, je me demandais pourquoi c’était acceptable de peindre deux limaces en train de faire s’accoupler et non pas d’autres animaux en train de faire pareil. Puis j’ai compris: la beauté est dans le mystère.



painting of two leopard slugs mating

detail image of When a man-woman loves a woman-man (Leopard slug) /
      détail de Quand un homme-femme aime une femme-homme (La limace léopard)

Most of us have never seen leopard slugs mating and, what’s more, most of us can’t imagine an animal whose reproductive organs grow out of their heads. And that means that this image reads first and foremost as an abstract grouping of forms and colors. By the time a viewer has recognized the slugs (if indeed they do) they’re drawn in by other factors and the fact that they’re looking at a representation of animal sex is less shocking.

La plupart d’entre nous n’ont jamais vu l’accouplement des limaces léopards, et, de plus, la plupart de nous ne peuvent pas imaginer un animal dont les organes sexuels sortent de leurs têtes. Et cela veut dire que cette image est vue d’abord comme un groupement de formes abstraites et de couleurs. Au moment où le public reconnaît les limaces, il est déjà enchanté par d’autres aspects de l’image et le fait qu’il regarde une représentation d’un moment intime entre animaux est moins choquant.


And therein lies the difference between pornography and art. The former leaves little to the imagination. Its intent is too show all and, though it might do so with artistry, it always lacks mystery. Art, even erotic art, leaves more blanks to be filled in by the viewer and that’s what makes it art.

Et c’est ça la différence entre la pornographie et l’art. La première ne laisse guère à l’imagination. Son intention est de trop montrer et, même si c’est fait d’une manière artistique, elle manque toujours de mystère. L’art, même l’art érotique, laisse le public deviner un peu, et c’est ça qui fait de l’art.


RELATED ARTICLES:
- Abstraction attraction
- Art = content + delivery / L’art = le fond + la forme
- The difference between propaganda and art


UN PEU SUR LE MÊME SUJET:
- The art is in the framing. / L’art est dans l’encadrement.
- Look versus feel / L’apparence par rapport à ce que l’on ressent
- Art = content + delivery / L’art = le fond + la forme


CATEGORIES: - English - Français - Crime - Philosophy - Process images - Video -


If you want to receive email updates whenever there’s a new post on this blog, pledge $1 or more of support per month through Patreon!



(0) Comments / Commentaires: Art and pornography / L’art et la pornographie

Add a comment / Ajouter un commentaire

Name / Votre nom:

Email / Votre e-mail:

(Visible only to Gwenn / Visible uniquement pour Gwenn)

URL / Votre URL:

(Optional / Facultatif)

Comment / Commentaire:

(You can use / Vous pouvez utiliser: < a >, < b >, < i >)

 Remember me for next time. / Retenez mes coordonnées.

 Email me new comments. / Abonnez-moi au fil de discussion.

Please enter the characters you see below / Veuillez rédiger le mot que vous voyez ci-dessous: