Beneficial

Cliquez sur les images pour les agrandir.

blue portrait painting portrait painting portrait painting portrait painting portrait painting Gwenn Seemel and David Vanadia

Avril 2006 à Concrete the Studio, Portland, USA

Le titre de cette collection, Mutually Beneficial, veut dire «mutuellement bénéfique.»

 

J’ai rencontré mes sujets pour cette série sur l’Internet, mais je n’ai pas utilisé un service de rencontre en ligne. J’ai trouvé mes modèles par l’intermédiaire des annonces personnelles qu’ils ont publiées sur Craig’s List.

Avec Craig’s List, on peut trouver des biens et des services ainsi que des activités sociales, un emploi, du logement, ou même un ami intime. Et, même si la liste est un phénomène mondial, elle est locale dans ses manifestations. Il y a plus de deux cents Craig’s Lists en plus de deux cents villes du monde. Accédez à craigslist.org et voyez comment votre ville peut vous nourrir, loger, et amuser.

Avec l’aide de Craig’s List de Portland, j’ai trouvé sept hommes. Six d’entre eux ont mis leurs annonces parmis les rencontres «homme cherche femme,» et ils ont souligné leur capacité de subvenir financièrement à une compagne. J’ai répondu à leurs annonces non pas en tant que petite amie potentielle, mais comme un artiste intéressé par l’idée de l’homme fournisseur et la femme financée, un concept dicté par les rôles traditionnels.

Au début, j’avais l’intention de peindre ces six et un autoportrait, mais quand j’ai rencontré l’homme qui est devenu mon mari à travers le forum d’artistes sur Craig’s List, le concept de la série a changé de façon spectaculaire. Avant ces rencontres, je savais déjà que je n’avais pas besoin d’un homme pour me soutenir financièrement. Je n’en avais pas besoin et je n’en voulais pas non plus. Mais quand j’ai rencontré David, j’ai compris que j’ai besoin de quelqu’un pour me soutenir émotionnellement et dans mon travail. J’ai besoin d’un autre artiste, quelqu’un qui peut rêver avec moi.



Gwenn Seemel, photo par Ross William Hamilton

photo par Ross William Hamilton

« Cette collection est vraiment une performance—téléréalité dans la vie réelle. »

     — - DK Row, The Oregonian, avril 2006





« ‘Un seul coup de pinceau peut changer toute l’expression. Il y a toujours un nouveau visage.’ Si c’est le cas, il semble probable que Seemel le trouverez. »

     — - Eric Bartels, Portland Tribune, avril 2006