Œuvres / Tout Va Bien

un volcan-cœur qui entre en éruption avec un interrupteur qui allume, une représentation de la dérégulation émotionnelle, illustration à propos de la santé mentale l’intérieur d’un cerveau, avec l’hippocampe (les hippocampes) et l’amygdale (l’amande et la fleur d’amande) représentés car ce sont les parties de nos cerveaux qui nous laissent toujours avec le sens que nous ne sommes pas tout à fait en sécurité des araignées d’eau qui dansent sur la surface de l’espace des bulles de savon remplies de COVID flottant au-dessus d’un porc-épic, une représentation de l’anxiété pandémique peinte par Gwenn Seemel flamants à gazon entourant un vrai flamant fatigué, art surréaliste de Gwenn Seemel pieuvre grise, tenant un ballon ressemblant à une globe oculaire, art surréaliste à propos d’une image de soi instable mésange chantant une autre version d’elle-même, illustration à propos de la santé mentale robot qui est aussi une machine à sous avec un cœur pour un bouton d’activation ainsi que des rouleaux qui montrent des émojis au visage en colère, et tout ce qui ressort sont des pièces qui sont des émoticônes au visage triste fanfare de chats qui ne marche évidemment pas, art surréaliste sur la santé mentale mammouth laineux rose se faisant passer pour un éléphant de cirque en équilibre sur une balle un champ de jonquilles, mais deux des fleurs sont des monstres squelette avec un poussin sur le crâne tenant un pinceau et contemplant le monde, illustration de la santé mentale par l’artiste surréaliste Gwenn Seemel un panda noir et blanc qui est à moitié blanc et noir tenant un clap à l’envers, de l’art représentant le clivage une rose épineuse et une rose à tige lisse avec une bulle de pensée épineuse, art surréaliste de Gwenn Seemel figure avec une colonne multicolore de feux de circulation pour une tête deux coyotes chantant des arcs-en-ciel, l’un avec un trou noir là où son cœur devrait être personnage composé d’un ruban à mesurer avec une balance pour un visage, tenant un relevé bancaire et un portable avec des zéros sur les réseaux sociaux l’avion de la Terre s’écrase et le masque à oxygène descend, mais la libellule ne peut pas l’utiliser, illustration de la solastalgie et de l’aide qui n’aide pas poisson volant avec une ancre attachée à sa queue

Lorsqu’un virus mortel qui est transmissible par l’air et dont l’impact à long terme n’est toujours pas bien compris a envahi le monde, le contact humain devient un risque. Lorsque le racisme systémique et la misogynie restent aussi omniprésents que jamais, la connexion semble impossible. Et lorsque la politique n’est plus entre gauche et droite, mais entre la démocratie et un autoritarisme xénophobe, les gens ont du mal à se souvenir que nos similitudes dépassent de loin nos différences.

Parmi toutes ces divisions, l’art est une nécessité au même titre que l’air, l’eau, la nourriture, l’abri, et les soins de santé. L’art est l’amour des autres humains rendu tangible à travers l’espace et le temps. Lorsque nous ne pouvons pas embrasser un ami, l’art est là pour que nous nous sentons vus et compris. L’art nous ouvre à de nouveaux mondes. Il nous aide à sortir de notre propre expérience étroite, nous permettant de devenir des humains qui savent mieux comment aimer les autres.

Et c’est encore plus vrai quand l’art porte sur la santé mentale. Avec Tout Va Bien, je tiens à préciser que je sais parfaitement que tout ne va pas bien. Je ne veux pas que quiconque pense qu’il est le seul aux prises avec l’anxiété, la dépression, ou le SSPT.

Ces images sont un point de départ. “J’ai déjà ressenti ça,” pourriez-vous dire, en désignant une en particulier. Vous pouvez utiliser une carte postale du tableau comme marque-page ou une image numérique comme arrière-plan sur votre smartphone—des rappels privés qu’au moins une autre personne (c’est-à-dire moi) s’est sentie comme vous.

Vous pouvez même utiliser votre image préférée comme photo de profil ou accrocher une affiche où tout le monde pourra la voir lors de votre prochain appel vidéo. Vous pouvez parler à travers ces peintures. Au lieu de se frayer péniblement pour trouver les mots justes, ces œuvres d’art peuvent vous aider à montrer aux autres ce que vous ressentez.

Ou peut-être qu’ils peuvent vous aider à déterminer comment décrire ce qui se passe dans votre tête. Ils pourraient être le début d’une conversation et un chemin vers un meilleur équilibre dans votre vie. Peut-être que ces peintures vous inspireront à créer votre propre art sur ce que vous traversez.

Quelle que soit l’utilisation, Tout Va Bien est censée vous appartenir autant qu’elle m’appartient. C’est vrai pour tout mon art—je place toutes mes images directement dans le domaine public, librement utilisables par n’importe qui pour n’importe quelle raison, sans demander la permission avant—mais c’est particulièrement vrai pour ce projet. Ces images ont été conçues en pensant à vous, à la fois parce que j’ai besoin de sentir que je ne suis pas seule et parce que je veux que vous ressentiez également cette connexion.

coloriage Tout Va Bien
coloriage par Gwenn Seemel
Merci à tous ceux qui soutiennent ce projet!

Après le succès de cette campagne Kickstarter (version française ici), je suis en train de transformer les peintures en cahier de coloriage.

C’est sur mon blog que vous pouvez trouver des mises à jour sur le projet—vous pouvez vous inscrire pour recevoir des courriels chaque fois que je publie un nouvel article.

Tout Va Bien à la Princeton Public Library dans le New Jersey
photo par Gwenn Seemel

Tout Va Bien a été exposé dans le New Jersey deux fois: en mai 2023 au Passaic County Arts Center à Hawthorne and en septembre 2023 à la Bibliothèque Publique de Princeton.

le dévéloppement de Tout Va Bien de Gwenn Seemel a été parrainé par la Puffin Foundation Ltd